La Clinique Paris Lilas veut devenir le pôle de référence en chirurgie orthopédique de l’est parisien

Chirurgie orthopédique - Clinique Paris Lilas

La Clinique des Lilas annonce le lancement d’un ambitieux plan d’investissement pour devenir le pôle de référence en chirurgie orthopédique sur l’est parisien. A cette occasion, l’établissement change de nom et devient la Clinique Paris Lilas.

« Nous allons engager un plan d’investissement d’un montant d’environ 7 millions d’euros pour redynamiser l’activité, moderniser les bâtiments et garantir la pérennité des emplois. Il s’agit aussi de redonner de l’attractivité à un bel établissement qui jouit d’une réputation internationale mais qui s’était un peu endormi sur l’image construite pendant la Coupe du Monde 1998 et qui doit retrouver une santé financière permettant une politique d’investissement », déclare le Dr Gilles Schutz, président de la clinique et du groupe Medifutur, qui a racheté l’établissement en 2016.

« Il était nécessaire d’impulser un nouvel élan. Nous avons trouvé à notre arrivée un établissement avec une situation économique fortement dégradée, avec une dette sociale et fiscale de près d’un million d’euros, une perte d’un demi-million d’euros en 2015 et une situation déficitaire du même ordre en 2016 », précise le Dr Schutz.

Un plan de développement en trois axes

Pour redresser la situation, la direction travaille sur un nouveau projet de développement en trois axes : une réorganisation interne, un plan d’investissement et un projet médical tourné vers l’hyperspécialisation en chirurgie orthopédique et la création d’une filière de soins complète.

La réorganisation interne s’est traduite par une suppression de poste (sur 103 salariés), une modification du contrat de travail pour deux salariés et enfin une mise en application de la convention collective. Des mesures a minima mais indispensables pour restaurer la compétitivité de l’établissement, sa viabilité et sauvegarder le plus grand nombre d’emplois.

Le deuxième axe concerne un plan d’investissement d’environ 7 millions d’euros qui sera mis en œuvre au cours des deux prochaines années pour moderniser les deux bâtiments adjacents, les remettre aux normes, rénover les façades, réaliser des travaux d’accessibilité et améliorer la partie hôtellerie.

Enfin, la clinique, qui propose d’ores et déjà une prise en charge de l’ensemble des pathologies de l’appareil locomoteur, avec des praticiens spécialisés par articulation (épaule, coude, main, hanche, genou, pied, rachis), va renforcer son projet médical tourné vers l’hyperspécialisation en orthopédie et axé sur l’innovation.

« Notre ambition est d’être un pôle d’excellence en chirurgie orthopédique et en traumatologie du sport, grâce à nos équipes médicales jeunes et dynamiques. Nous nous adressons à des sportifs professionnels amateurs ou occasionnels qui souffrent de pathologies liées à la pratique du sport à un âge avancé, sans oublier tous ceux aussi qui sont atteints de pathologies dégénératives arthrosiques », souligne le Dr Schutz.

La pratique médicale sera progressivement réorientée vers la chirurgie ambulatoire pour parvenir à un objectif de 80% de prises en charge en ambulatoire d’ici 2020.

La clinique à la pointe en chirurgie prothétique et arthroscopie

La clinique est aujourd’hui une référence sur le plan national et international pour l’arthroscopie et la chirurgie du sport. « Certains praticiens ont développé et popularisé des techniques innovantes notamment sur le ligament croisé et la coiffe des rotateurs et sont des experts de renommée internationale dans ce domaine », souligne ainsi le Dr Elias Dagher, chirurgien orthopédique.

« Elle est aussi à la pointe de la chirurgie prothétique de la hanche et du genou, avec l’utilisation des techniques les plus innovantes, notamment la voie antérieure mini-invasive pour la hanche, les protocoles de récupération rapide fast-track pour le genou, et les planifications sur mesure pour les prothèses de hanche et de genou. En chirurgie du rachis, nous avons développé des techniques mini-invasives percutanées et la cimentoplastie ».

Plusieurs travaux de recherche clinique y sont menés chaque année, donnant lieu à des publications dans des revues scientifiques françaises et internationales.

La clinique va renforcer aussi la cohérence des prises en charge, avec la mise en place d’une filière de soins complète au sein de l’établissement, de la consultation à la rééducation, en passant par la chirurgie et l’imagerie. Elle prévoit aussi la création d’une activité de soins de suite et de réadaptation en hôpital de jour, avec un plateau alliant rééducation fonctionnelle et balnéothérapie.

« Nous sommes heureux aujourd’hui d’investir dans un département certes défavorisé mais jeune et plein de potentiel et avec l’objectif d’être un établissement de référence pour l’ensemble des habitants de l’est parisien, de la petite et seconde couronne, et même de province », conclut le Dr Gilles Schutz.

La clinique est réputée notamment pour avoir accueilli Ronaldo durant la Coupe du Monde de Football en 1998 et Zinedine Zidane pour des examens d’imagerie en 2003. Le Centre de l’est parisien d’imagerie médicale (CEPIM), intégré à la clinique et doté de deux IRM et d’un scanner, réalise près de 37.000 examens par an.

A l’occasion de son changement de nom, la clinique Paris Lilas se  dote également d’une nouvelle identité visuelle modernisée et d’un nouveau site internet (www.clinique-paris-lilas.com).

 

A propos de la Clinique Paris Lilas

Fondée en 1970, la Clinique Paris Lilas propose une offre de soins en chirurgie orthopédique et en traumatologie du sport pour des hospitalisations de court séjour ou en ambulatoire. Elle abrite également le Centre de l’est parisien d’imagerie médicale (CEPIM), doté d’équipements de pointe (deux IRM, un scanner). L’excellence de ses équipes chirurgicales et médicales de renom en fait l’un des établissements de chirurgie orthopédique les plus réputés de la région Paris Ile-de-France et lui vaut de figurer régulièrement au tableau d’honneur des classements nationaux des principaux magazines d’information. L’établissement compte 75 lits, dont 15 places en ambulatoire. Elle compte 103 salariés et 37 médecins libéraux et accueille 43.000 patients par an, dont 6.300 en hospitalisation complète ou de jour. En savoir plus sur : www.clinique-paris-lilas.com

 

Contact presse :

Bridge Communication

Francis Temman

01 44 71 35 21 / 06 50 92 21 56

francis.temman@bridge-communication.com